Présentation générale > Les Géosciences à Pau

Les Géosciences à Pau

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour abrite des formations généralistes en Géosciences depuis la Licence jusqu’au Master Génie Pétrolier.

La ville de Pau abrite de nombreuses entreprises dans le secteur de l’Energie dont Total.

Les géosciences à Pau se trouvent renforcées par le Club Géosciences (Technopole Helioparc et CCI Pau Béarn), le pôle de compétitivité Avenia et l’Institut Carnot ISIFoR ‘Institute for the Sustainable Engineering of Fossil Resources’, lesquels donnent un rayonnement important au bassin palois.

L’université de Pau et des Pays de l’Adour a récemment été lauréate d’un projet Equipements d’excellence (Marss, MAss spectrometry center for Reactivity and Speciation Sciences) qui donnera naissance à une plate-forme analytique de pointe incontournable dans de nombreux domaines des géosciences.

De plus, l’agglomération de Pau abrite un pilote de stockage géologique de CO2 devenu une référence internationale, et voit émerger un ambitieux projet de développement d’une filière de géothermie très profonde pour la cogénération d’électricité et de chaleur dans les bassins sédimentaires.

Enfin, des associations de géologie (Geolval, AGSO) contribuent aussi au rayonnement des géosciences paloises, notamment avec la ‘Route Géologique Transpyrénéenne’. 

 

Université et laboratoires supports de la RST 2014

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour interagit fortement avec le monde industriel, particulièrement dans le domaine du pétrole.

Cette interaction se traduit par l'hébergement depuis 2005 de l'Institut Pluridisciplinaire de Recherche Appliquée dans le domaine du génie pétrolier (IPRA), dont les compétences englobent les mathématiques, les sciences de l'ingénieur et, bien sûr, les géosciences.

Parmi les laboratoires affiliés à l’IPRA, les géosciences sont notamment représentées par le Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs (LFC-R ; unité mixte CNRS-TOTAL-UPPA). Les problématiques liées aux géosciences y sont abordées par des recherches sur la caractérisation des réservoirs pétroliers, les milieux faiblement perméables, la géomécanique, les microstructures, l'imagerie géophysique, la compréhension des chaînes plissées et la tectonique salifère.

L’IPRA et le LFC-R travaillent également en forte interaction avec l’Institut des sciences analytiques et de Physico-chimie pour l'Environnement et les Matériaux (IPREM, CNRS-UPPA). L’IPREM, et en particulier leLCABIE, occupe également le domaine des géosciences par sa recherche tournée les études de spéciation et de transfert des éléments traces dans l’environnement (sols, aquifères, interactions avec le vivant).

L’IPRA, le LFC-R et l’IPREM sont intégrés au sein de l’Institut Carnot ISIFoR qui rassemble des partenaires de recherche académiques et industriels situés dans le grand sud-ouest (Pau, Bordeaux, Toulouse). 

Personnes connectées : 2