Forum > Forum enseignement

Forum « Comprendre et Enseigner les Géosciences »

 Mercredi 29 Octobre - Palais Beaumont

 

  • Introduction

Dans le cadre de cette 24e édition de la Réunion des Sciences de la Terre, nous organisons un Forum dédié à l’enseignement des Géosciences.  Ce Forum vise à réunir des enseignants  des Sciences de la Vie et de la Terre, mais aussi des enseignants des Sciences Physique et Chimie. Ces enseignants venant du Lycée, du Collège, ou de l’Ecole Primaire pourront alors rencontrer des enseignants chercheurs de l’Université. Ce Forum représente l’analogue du Forum international « GIFT » qui est organisé depuis 2003 lors du congrès annuel de l’European Geosciences Union (EGU) à Vienne, en Autriche.  

Deux thèmes forts seront abordés lors de ce forum :

  • Les difficultés de l’apprentissage terrain. En effet, aussi bien dans les établissements primaires, secondaires que supérieurs, les enseignants sont confrontés à des difficultés accrues pour organiser des excursions géologiques. Ces difficultés sont de plusieurs natures ; financière, logistique, mais peuvent aussi porter sur le choix du terrain. Quel est le meilleur terrain pour susciter des vocations ?
  • La quantification des processus géologiques. Pour cette édition, nous avons choisi la température des enveloppes internes et externes de la Terre.

 

  • Agenda

Le programme provisoire permet de voir le déroulement du Forum. Ce forum se tiendra sur deux jours, sachant que la journée du Mercredi 29 Octobre est aussi celle du Forum des Métiers.

L’accueil des enseignants se fera au Palais Beaumont le lundi 27 à partir de 16h. Les enseignants pourront participer l’apéritif d’inauguration. La journée du Mardi sera consacrée à une activité de terrain dans la Vallée d’Ossau, à une heure de Pau. A la fin de cette journée, les enseignants pourront assister à la conférence plénière de Jean-Francois Minster "Quelques enjeux de Géosciences pour l'exploitation des ressources énergétiques des deux prochaines décennies".  Sur inscription, les enseignants pourront participer au Dîner au Pilota et à une démonstration de Pelote Basque.

La journée du Mercredi se déclinera en deux temps :

  • Une matinée, avec des présentations par Yanick Ricard et Robert Delmas sur la mesure de la température terrestre.  Ces présentations, seront suivies d’un ensemble de communications portant sur la pratique du terrain dans le cadre de nos enseignements, depuis le Collège jusqu’à l’Université.
  • Une après-midi, avec une présentation de posters et d’animations réalisées par les enseignants. Il est possible pour les enseignants chercheurs de proposer des posters pédagogiques.  Une table ronde sera organisée en fin de journée pour aborder et lister les difficultés qu’éprouvent les enseignants pour l’enseignement des Géosciences. A cette occasion, L. Delrocq promue Médaille D’Argent aux Olympiades internationales de Géosciences pourra nous apporter son témoignage.

A la fin de ce Forum, les enseignants pourront assister à la conférence plénière de Serge Lallemand « La subduction, au cœur de la géodynamique ! », ainsi que sur inscription, au Dîner de Gala.

 

  • Participer au Forum

Nous avons déjà réuni une cinquantaine d’enseignants. Cependant, nous avons la possibilité d’inscrire des enseignants sur liste d’attente. Pour une demande d’inscription, merci d’écrire d’en aviser les organisateurs.

Il est possible, et même souhaitable, que des enseignants chercheurs, chercheurs CNRS ou encore doctorants désirent participer à certaines des manifestations de la journée du Mercredi. Cela peut aller du suivi des différentes conférences à la présentation de poster ou d’ateliers pédagogiques. Pour une participation au Forum, merci d’en aviser spécifiquement les organisateurs.

 

  • Comité d’organisation du Forum

Par ordre alphabétique

Charles Aubourg (UPPA), Fréderic Blanc  (IA-IPR SVT Académie de Bordeaux), Tiphaine Boiron (UPPA), Marion Burgio (Lycée Barthou, Pau), Jean-Luc Berenguer (Lycée International de Valbonne, Nice), Bruno Forestier (IA-IPR SVT Académie de Bordeaux), Sylvie Grimaud (Total), Caroline Lalaude (CREST64), Jean-Jacques Jarrige (Société Géologique de France), Marc Jubault-Bregler  (Classes Préparatoires, Lycée Barthou, Pau), Carlo Laj (LSCE, Gif sur Yvette), Bertrand Pajot (Doyen de l’Inspection Générale de SVT),  Jean-Noel Puig (Collège Marguerite de Navarre, Pau), François Seimbille (Classes Préparatoires, Lycée Barthou, Pau), Guy Sénéchal (UPPA), Frédéric Thollon (Inspection Générale de Physique-Chimie).

 

  • Parrainages

Ce forum ne pourrait se faire sans le soutien financier de la RST2014, de Total,  de la Société Géologique de France et d’EDUGEA. Nous tenons à les remercier.

Acceuil RST Total SGF EDUGEA

 

  • Contact

Charles Aubourg (charles.aubourg@univ-pau.fr)

 

  • Programme

 

Yannick-Ricard Conférence Yanick Ricard

La mesure de la température terrestre :

les enveloppes internes

 

 Depuis sa formation, la Terre dissipe sa chaleur initiale ainsi que celle liée à la décroissance d'éléments radioactifs. Cette dissipation entraine des mouvements de convection de types très différents dans le manteau, le noyau ou la graine et se manifeste en surface par le flux géothermique. Je discuterai l’évolution de la température de notre planète depuis son accrétion, et essaierai de présenter tout à la fois les grandes étapes de notre compréhension de la température et de la dynamique de ses couches internes ainsi que les idées les plus nouvelles qu’expérimentations, observations et simulations numériques nous suggèrent.

 Yanick Ricard est directeur de recherche au CNRS. Il est directeur adjoint du Laboratoire de Géologie de l'Université de Lyon1 et de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il s'est principalement intéressé à la dynamique du manteau qu'il a abordé avec les outils de la mécanique des fluides mais aussi avec ceux de la sismologie, de la gravimétrie ou de la physique des hautes pressions. Ses travaux récents cherchent à préciser les spécificités de notre planète qui ont conduit à l'apparition de la tectonique des plaques. Il a été lauréat de plusieurs prix dont la médaille d’argent du CNRS en 2000.

 

 

Robert-Delmas Conférence Robert Delmas

La mesure de la température terrestre :

les enveloppes externes

 

 La température de l’atmosphère est le paramètre auquel nous sommes le plus sensible, c’est donc la principale variable caractérisant le climat de la Terre, lequel est contrôlé, au  premier ordre, par les échanges thermiques au sein des enveloppes fluides, l’océan et l’atmosphère. Si la température est  la variable clé qui explique le fonctionnement de ces milieux elle n’est cependant pas indépendante des autres variables d’état : la pression et l’humidité dans l’atmosphère, la pression et la salinité dans l’océan. La température de surface sur les continents où les océans présente des variations spatiales et temporelles considérables et il est donc indispensable de la mesurer avec la meilleure précision possible sur toute la surface de la Terre.  Cependant comprendre la météorologie, le fonctionnement de l’océan et, in fine le climat de la Terre, suppose que l’on mesure la température (et les autres variables d’état) sur toute l’épaisseur de ces milieux. A côté des mesures de température de surface,  il s’agit donc de déployer des techniques de mesure permettant de déterminer les gradients verticaux de température à la fois dans l’océan et dans l’atmosphère.

 Après un rappel des principales implications de la température dans le fonctionnement des enveloppes externes de la Terre, nous détaillerons les principales méthodes de mesure de ce paramètre à la fois par des techniques in situ et par télédétection, incluant la télédétection spatiale. Par ailleurs le contexte actuel du changement climatique impose d’analyser de longues séries de mesures directes de température, dont il faut s’assurer de la cohérence (échelle du siècle) mais il impose aussi de reconstituer, par la mesure de paramètres indirectement liés à la température de l’océan et de l’atmosphère, les climats du passé jusqu’à des échelles géologiques.

 Robert Delmas est directeur de recherche émérite au CNRS au Laboratoire d'Aérologie de L'Université Paul Sabatier de Toulouse. Professeur dans cette université depuis 1990, il a dirigé ce laboratoire de 1998 à 2006. Il a ensuite intégré le CNRS  pour prendre la direction du Laboratoire de L'Atmosphère et des Cyclones à l'Université de La Réunion où il a aussi créé et dirigé l'Observatoire des Sciences de l'Univers de La Réunion. Physico-chimiste de l'atmosphère, Robert Delmas est un spécialiste des émissions des constituants mineurs atmosphériques et de l'impact climatique de ces composés. 

 

Programme provisoire

Programme provisoire

Personnes connectées : 3